Quel bois choisir comme combustible ?

En termes de ressources les plus utilisées pour réchauffer la maison, le bois arrive en tête de classement. Il ne faut pas cependant choisir n’importe quelle essence si vous voulez avoir un bon rendement. Dans la suite de cet article justement, vous pouvez trouver quelques idées de bois à choisir comme combustible.

Quel bois choisir comme combustible

Choix de bois de chauffage

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le bois ne se consume pas de la même manière lorsqu’on le brûle. Pour un haut rendement, l’idéal est de prendre un bois de chauffage dense et sec. En effet, plus le bois est dense plus il est lent à la combustion, cela implique qu’il chauffe plus longtemps. Un bon bois de chauffage doit aussi être bien sec car son pouvoir calorifique est réduit s’il est humide.

C’est également la raison pour laquelle on stocke les bois de chauffage dans un endroit bien sec.
Pour bien choisir son bois de chauffage, il faut s’assurer qu’il ait bien séché au moins 18 mois. A défaut, il est préférable de le faire sécher. C’est aussi la raison pour laquelle les bois secs sont plus chers. Pour avoir un combustible avec un prix abordable, la bonne idée est d’acheter du bois fraichement coupé et de le faire sécher soi-même. Pour éviter toute intoxication et l’apparence de fumée dont l’odeur est trop forte, il est recommandé d’utiliser uniquement du bois naturel. Evitez les bois ayant déjà été traités ou manœuvrés.

Pour profiter au maximum de votre système de chauffage à bois, il est conseillé de choisir des bois résineux. En effet, ils réalisent une bonne performance calorifique. Cela dit, ils ont aussi tendance à encrasser rapidement le système. Les bois feuillus tendres ont aussi ce même pouvoir calorifique. Par contre, les bois feuillus durs ont tendance à brûler moins vite. La bonne idée serait de mettre des résineux ou des feuillus tendres en bas de la pile et des feuillus dur par-dessus.

Parmi les essences de bois conseillées, on cite notamment le hêtre, le frêne, le châtaignier et le mélèze. Il est recommandé de ne pas utiliser les bois en provenance d’arbres fruitiers.